Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2013

Point projet : Les Trois Empires / L'Héritage de l'Exploreur

De quoi s'agit-il ?

Les Trois Empires, c'est une "série" en deux volumes, dont le premier s'intitule L'Héritage de l'Exploreur. Il s'agit d'un récit plutôt orienté "jeunesse" (mais essentiellement parce que cela suit le parcours de quatre héros adolescents). Il se situe dans un univers alternatif qui évoque notre ère industrielle, avec un forte ambiance "Steampunk" et quelques éléments fantastiques...

De quoi est-ce que ça parle ?

Le plus simple est de reprendre le synopsis :

Handesel est fragmenté en terres éparses, réparties entre trois empires, Erde, Calice et Saxe, et cernées par le Nebel, une épaisse brume aux reflets verts qui fait perdre la raison. Seule la toute puissante guilde des Pilotiers maintient encore la cohésion de ce monde en déclin, où l’espace et les ressources se font rares. 

Dans l’Ilande de Silberleut, Framke, la gamine des rues, tente juste de survivre. Loys, Nigel et Cornelli, trois jeunes gens que leur Don a orienté vers des carrières déjà tracées, viennent prendre possession d’un curieux héritage. 

Très bientôt, ils se retrouvent entraînés dans une aventure débutée bien avant leur naissance...

Et ça avance ?

Il y a déjà 25 chapitres écrits, le 26e est en route. 8 chapitres ont été publiés à ce jour. :)

Le volume 1 devrait en comporter une trentaine.

Où puis-je le lire ?

(En espérant qu'à ce stade, vous vous posez réellement la question... ^^)

Principalement sur le site des Werewolf Studios ! Il propose différents formats très appréciables (PDF / EPUB / lecture directe).

Pour en parler, pour me tenir au courant du projet ?

Principalement :

Sur le forum des Werewolf Studios

Sur Facebook

Merci de votre attention ! :)

 

 

 

24/03/2011

Under a steamin' sky

Le second projet de mes cartons. Nommé pour l'instant Under a steamin' sky. Un projet très différentsde l'onirique Les Trois empires, c'est plutôt un mélange d'humour et d'aventure avec juste des machines bizarres. Rien que Jules Verne n'aurait pu inventer.

Dans le plus grand secret, des savants des grandes puissances civilisées (France, Grande-Bretagne, Russie, Etats-Unis) ont créé sur l'îlot océanien de New Arcady un état technologique, où toutes les avancées scientifiques et industrielles sont expérimentées dans une ville complètement à part, comme une exposition universelle à l'échelle d'un petit état ! Tout ceci se passe non sans une peu de rivalité entre ces différentes nations...

La journaliste australienne Pragmaty Cambria a obtenu le droit de séjourner à New Arcadia pour décrire ses impressions à condition que ses articles ne soient publiés que le jour où l'existence de New Arcady sera révélée au grand public. Elle supporte cependant assez peu d'être confinée avec les épouses des ingénieurs et manifeste son désir d'explorer même le côté le plus "technique" voire salissant des choses... ce qui entraîne quelques déboires.

Un jour, les relations télégraphiques sont coupées et une mystérieuse force aéroportée fait un raid sur l'île, enlevant tous les scientifiques. Les familles des ingénieurs, les bureaucrates et les serviteurs se retrouvent isolé dans un monde technologique qui les dépasse, que seules savent un peu contrôler des ouvriers dont un gouffre social les sépare.

C'est sans compter sur Pragmaty, qui avec l'aide du "pilote d'essai" Ivan Borodine, d'Eléonore Auberlin dit Léo, la fille garçon manqué d'un ingénieur français, de l'indomptable lady Margarett Price-Laughton et de Abe Johnson, un mécano afro-américain, tente de montrer une expédition pour découvrir ce qui s'est passé et libérer les captifs...

Je pense que tout est dit sur un projet sans prétention au format Websérie. J'ignore s'il va se concrétiser un jour, mais je ne désespère pas...

22/03/2011

Ambiance tramondienne

Pour mes chers lecteurs du Premier Cercle, un petit extrait de "trailer music", de X Ray Dog cette fois. Je ne suis pas inconditionnelle de XRD comme je le suis d'Immediate Music, peut-être parce que je trouve que leur orchestration fait un peu trop "synthétique" par moment, mais il faut bien avouer que certaines de leurs musiques en jettent.

Eh oui, je l'avoue et l'assume, j'aime le pompier. Avec ou sans uniforme.

Ici, c'est avec uniforme, je le maintiens : cet air, The Academy, me semble tout à fait approprié à l'ambiance martiale et pompeuse de mon bien aimé royaume de Tramonde. Gloire, courage, honneur, Rule Britan... euh, Rule Tramonde !


16/03/2011

Corvée de relecture

Le Premier Cercle, chapitre 4 : vingt-huit petites pages... mais il pourrait bien y en avoir mille au train où je vais. Je traîne sur cette relecture comme jamais auparavant. Ce que j'ai écrit est à peine lisible et il faut bien y faire quelque chose.

Allez, pages 24 sur 28. Sur le papier. Puis report sur le fichier. Je me donne jusqu'à minuit pour terminer...

Not truly hiding, not like a shadow...

I'm sitting down here,
But hey you can't see me
Kinda invisible
You don't sense my stay
Not truly hiding, not like a shadow
Just thought I would join you for one day
I'm sitting down here,
But hey you can't see me

C'est en entendant cette chanson de Lene Martin à la radio que l'idée de Family Spirit m'est venue à l'idée.

L'héroïne (sans nom) de cette histoire se réveille un jour, amnésique, à la cour du Roi des Fées : créature magique elle-même (une sorte de "dame blanche"), elle est intervenue de façon intempestive dans le destin de la famille écossaise des MacPherson dont elle était l'esprit tutélaire, provoquant l'exil et la ruine de son héritier. Pour réparer son erreur, projetée deux siècles et demi plus tard, elle doit retrouver les descendants des  MacPherson, dispersés aux États-Unis, et rendre à chacun d'entre eux la place qui aurait dû être la sienne. 

Difficile quand elle ne se souvient même plus des circonstances de son "erreur" et que le seul pouvoir qu'on lui laisse est celui de se faire "oublier". Encore plus difficile, quand son action risque de contrecarrer les plans des propriétaires actuels de Dunngarrick... eux-même quelque peu inhabituels !

Mais ne vous y trompez pas, Family Spirit sera une comédie fantastique, avant toute chose. Parce qu'il est bon parfois de sourire un peu...

Un peu de musique pour rester dans l'ambiance :




Eh oui, je peux écrire futile, frivole, léger, superficiel. Et c'est parfois bien agréable ! :)