Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2011

H comme Histoire (ABC de l'écriture)

Histoire, cela veut dire beaucoup de chose.

Tout d'abord, le récit. Le fil. La trame. Capitale pour moi : l'écrivain de fiction doit avant tout être un conteur, c'est toute la noblesse de sa vocation. Libre à lui ensuite de se perdre en figures de style, mais le texte qui se résume au jeu de mot ou à la figure de style ne saurait être qu'un vague divertissement, même s'il est brillant.

Ensuite, il y a l'Histoire, avec un H majuscule. Compte tenu de ma formation, j’aurais pu choisir d’écrire des romans historiques, mais la crainte de faire des erreurs m'a toujours retenue... je préfère créer mes propres mondes, avec leur propre histoire. Ou bien me concentrer sur une histoire du futur.

Pas la peine d'en faire toute une histoire !

Revenir à l'Alphabet !

31/05/2011

G comme Grammaire (ABC de l'écriture)

Ma meilleure ennemie. En théorie, j'ai plutôt un bon niveau. Ce qui ne m'empêche pas, quand je ne fais pas attention, de semer de honteux barbarismes ça et là. Des fautes d'inattention, principalement (on se console comme on peut). Parfois, je mets ma fierté au vestiaire et je vérifie des points nébuleux. Et il y en a beaucoup. Même pour moi, qui ai tendance à pratiquer l'esquive en éludant les tournures complexes. 

Et si on parlait d'autre chose... ?

Revenir à l'Alphabet !

30/05/2011

F comme Feuille (ABC de l'écriture)

La feuille est liée logiquement au brouillon et au crayon. Comme celles, à petits carreaux,  de mes carnets que je numérote soigneusement, par je ne sais quel vieux réflexe érudit refoulé. Mais il faut bien avouer que souvent, l'écran remplace le papier et l'encre girlie - heureusement pour mes lecteurs, car je peine moi-même à relire mes manuscrits chaotiques... 

C'est donc le papier virtuel qui reste désespérément vide quand l'inspiration me fuit. Celui derrière lequel se cache le web et toutes ses tentations qui mènent à la procrastination. Autant dire que la productivité n'est pas toujours au rendez-vous...

Je n'oublie pas non plus qu'on dessine, sur une feuille. Par a-coups, par lubies !

Revenir à l'Alphabet !

29/05/2011

E comme Edition (ABC de l'écriture)

J'ai déjà écrit tout ce que j'avais à en dire sur le blog de la Cantilène. Je vais cependant tenter de résumer...

Je n'ai jamais proposé mes textes à un éditeur et je n'ai aucune intention de le faire. Tout simplement parce que je veux qu'écrire demeure un plaisir, et qu'essuyer des refus à la chaîne briserait mon bel enthousiasme. 

Si, un jour, un éditeur courageux et généreux remarque mes textes et me propose l'édition (on peut toujours rêver...), je ne rejetterais pas forcément cette offre ! Mais comme cela a très peu de chances d'arriver, je suis heureuse de mettre mes écrits à disposition de tous via le Web.

Revenir à l'Alphabet !

28/05/2011

D comme Dialogue (ABC de l'écriture)

Quand on écrit de la fiction, les dialogues ont bien sûr une importance capitale ! J'essaie toujours de ne pas trop les couper de la narration proprement dite : ils en font partie à part entière du récit. Ce n'est pas parce que mes personnages font entendre leur voix qu'ils cessent de bouger, d'éprouver, de vivre dirons-nous... et le monde continue de vivre autour d'eux.

Cela n'est pas sans poser quelques casse-têtes techniques parfois, mais ça en vaut la peine !

En passant, j'ai écrit une petite nouvelle amusante (du moins je crois) sur le mode du dialogue, avec juste quelques didascalies. 

Revenir à l'alphabet !