Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2013

O comme Orthographe

Ma kryptonite.

J’ai très peu d’hésitations et ma connaissance de l’orthographe est plus que correcte. Je suis capable d’identifier les fautes les plus courantes, du moins chez les autres.

Et c’est là le souci.

Il paraît qu’il est très logique de ne pas voir ses propres fautes : quand on a écrit un texte, on sait précisément ce qui doit être écrit à tel endroit… Du coup, le cerveau rétablit la bonne orthographe dans sa perception. Et les erreurs ne sautent plus aux yeux…

Je ne sais pas si ce principe peut excuser les énormités que je laisse parfois dans mes textes. Et pourtant, en tant que correctrice, je suis assez efficace.

Etrangement, ça ne me console pas du tout...

Les commentaires sont fermés.