Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2011

J comme Jargon (ABC de l'écriture)

Après un petit passage à vide, je reprends mon petit abécédaire de l'écriture, avec un mot amusant : "jargon". 

Par le mot jargon, je ne désigne pas un hypotétique patois - je suis assez mauvaise dans l'art de créer des dialectes - mais plutôt le vocabulaire propre à une passion, un métier. 

Dans la vie, j'en connais peu : celui des archivistes, vaguement... par contre, quand je me promène dans mes univers, je ne peux m'empêcher de créer toute une foule d'expressions spécifiques... Dans Paradis XXIV, les runners (ou trafiquants), les comptechs (techniciens informatiques cybernétisés), le travlers (ou voyageurs de l'espace) possèdent le leur. Pour le plus grand malheur du lecteur.

Sans oublier toutes ces réalités futures qu'il faut désigner. 

Bref... au final, des index, des notes de bas de pages, des index - ou la technique dite du "bébé nageur" : le lecteur se débrouille tout seul, comme un grand !

Revenir à l'Alphabet !

Commentaires

Je suis adepte du "bébé-nageur", en général tu ne nous innondes pas trop et le contexte permet de déduire le sens d'un mot facilement ! Et puis, la plupart des mots que tu utilises sont utilisés ailleurs en SF, donc ce n'est pas si difficile et ça aide le lecteur à se plonger dans cet univers (et ça m'évoque beaucoup de JDR SF) !

Écrit par : jainaxf | 14/06/2011

C'est ce que je pense aussi, mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde. C'est pour cela que l'index n'est pas si mal : on choisit de s'en servir... ou non. :)

Écrit par : LaFeuilletoniste | 15/06/2011

Les commentaires sont fermés.