Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2011

I comme Imagination (ABC de l'écriture)

On a longtemps considéré que j'en avais un peu trop. Sauf quand on me demandait d'en avoir... Je n'ai jamais été très douée pour les exercices imposés. Il faut dire que l'imaginaire vu par le monde scolaire... je préfère ne pas m'étendre sur la question.

La vérité, c'est que j'ai toujours pensé que je n'avais pas tant d'imagination : mais une bonne mémoire et une capacité de synthèse, qui me permet - parfois - de mêler des idées préexistantes et d'en sortir quelque chose de vaguement nouveau. Vaguement. Un peu comme les gens qui sont réputés avoir de l'esprit !

L'autre volet de l'imagination, c'est la faculté d'adaptation, qui permet de changer tous ses référentiels et d'évoluer dans des univers qui n'ont pas pas besoin de coller en tout point au nôtre. C'est cette faculté qui permet de s'aventurer dans la littérature de l'imaginaire, que ce soit comme lecteur ou comme auteur. Ni plus ni moins. 

Revenir à l'Alphabet !

Commentaires

Je ne te l'ai pas encore dit, mais j'aime beaucoup ton tag !
D'ailleurs, je t'ai tagguée à mon tours (si tu as le temps) ! Pour voir de quoi il s'agit, rendez-vous ici : http://lacavernedejainaxf.wordpress.com/2011/06/08/tag-im-it/

Écrit par : jainaxf | 08/06/2011

Vu, je vais sans doute m'y lancer quand mon concert de demain sera passé ! :) Par contre, je doute pouvoir trouver sept victimes potentielles...

Écrit par : LaFeuilletoniste | 08/06/2011

Les commentaires sont fermés.