Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2011

C comme Crayon (ABC de l'écriture)

Je parlais dans ma note précédente de mon retour au brouillon manuscrit. Qui dit papier... dit bien entendu crayon. Ou stylo. Ou encore plume d'oie. Nous dirons que le terme est générique ! 

J'ai toujours aimé la fantaisie en matière d'écriture. J'ai employé des crayons, des stylos billes, des stylos plumes (pas de stylos poils, mais je pense que ça s'appelle un pinceau)... Quand j'ai intégré ma "petite grande école", je me suis amusée à écrire avec des stylos de couleurs atypiques sur des feuilles de couleur aussi, qui variaient selon les cours. 

Quand j'ai repris l'écriture manuscrite sur mes carnets, je suis d'abord passée par la phase "crayon à papier", qui m'a aidée à vaincre ma peur-panique de la rature parce qu'il était effaçable - ce n'est pas pour cela, d'ailleurs, que je gommais mes erreurs. Plus j'ai acquis ces stylos à encre pailletée et plus tard un Bic quatre couleurs girlie, enfin une nouvelle pochette de dix mini-stylos de couleurs assorties Papermate... une couleur par fil d'histoire sur mes carnets. Il va falloir que je vous parle des mes carnets, un de ce sjours !

Et je n'oublie pas pour autant que le crayon sert aussi (voire surtout) à dessiner !

Revenir à l'alphabet !

Les commentaires sont fermés.