Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2011

B comme Brouillon (ABC de l'écriture)

Pendant longtemps, le brouillon a été mon pire ennemi : je détestais son aspect confus. Comment mettre ses idées en place sur une feuille raturée de partout ? Comment faire disparaître le superflu, rendre le bon grain plus lisible que l'ivraie ? 

L'avènement de la bureautique m'a sauvée du découragement absolu. Avoir possibilité de remanier à l'infinie sans laisser de traces disgracieuses, voilà qui tenait véritablement du miracle ! Mais après avoir finalisé quelques nouvelles, j'ai réalisé qu'il n'y avait - véritablement - aucune solution miraculeuse.

Aujourd'hui, quand l'inspiration me prend, je gribouille sur un carnet avec des stylos de toutes les couleurs un premier jet, histoire de cristaliser mes idées. je le recopie dès que j'ai le temps... Parfois , je n'ai même pas besoin de regarder mon brouillon, car le fait de rédiger mes idées m'a permis de les mettre en place et d'avancer avec plus de confiance dans le fil de mon récit. 

Revenir à l'Alphabet !

Les commentaires sont fermés.