Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2011

Petite impertinence citationniste...

Paradoxe de l'arroseur arrosé (avec ma personne dans le rôle titre) : connaissez-vous cette citation de Somerset Maughan ? 

« La faculté de citer est un substitut commode à l’intelligence. »

Les citations de Maughan ont souvent quelque chose de jubilatoire dans le caustique. Comme le Dictionnaire du Diable d'Ambrose Bierce (il faudra que je vous en cause un jour...) en un poil moins décapant.

Pour ma part, je ne pense pas que l'abus de citations soit tant la preuve d'un déficit dintelligence, que celle d'une sorte de paresse intellectelle touchant les centres de la réflexion et de l'imagination. 

Je dois avouer que je ne suis pas opposée à l'emploi des citations pour étayer certains de mes arguments lors d'une démonstration - parce qu'il y aura toujours des gens qui exprimeront mieux que moi ce que je pense ! Mais je ne laisserai jamais une citation - ou un autre écrivain, mort ou vivant - penser à ma place. Même si cela fait de moi quelqu'un d'immensément prétentieux... 

Personne n'est parfait ! 

 

Les commentaires sont fermés.