Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2011

Question 15

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

Absolument ! Je serais plus que ravie. Je rêve de voir ce que d'autres feraient de mes univers, sans doute mon expérience de rôliste : un monde de jeu de rôle est un assemblage contributif, auquel chaque meneur, chaque joueur prend un peu part. Evoluer dans ce ype d'univers rend moins exclusif. Je peine à comprendre pourquoi certains auteurs interdisent les fanfics dans leur univers ! 

Si j'étais un écrivain célèbre et reconnu, je ferais comme Marion Zimmer Bradley pour Ténébreuse : je recueillerais les meilleures contributions de mes fans et je les éditerais en anthologie ! :)

Cependant, je n'hésiterais pas, je pense, à donner des consignes... Comme j'ai conçu de base Paradis XXIV comme un univers "ouvert"(même si pas grand monde n'a paru intéressé par l'aventure), j'ai rédigé les règles suivantes :

 

  • Suivre le Canon ! En cas de doute, l'auteur est prêt à répondre aux questions.
     
  • Garder les personnages fidèles à leur caractère dans la série ou, s'ils agissent étrangement, donner une bonne raison ! Les personnages peuvent aussi montrer des facettes inattendues de leur personnalité, mais cela doit rester vraisemblable.
     
  • Les AU (Univers alternatifs) sont permis, mais doivent être identifiés comme tels. Si une bonne histoire est basée sur les épisodes déjà écrit mais ne suit pas la trame prévu pour les saisons à venir, elle sera considérée comme AU.
     
  • Pas de slash (non canon...), pas de scènes pornographiques. Les seules tendances refoulées des personnages sont celles qu'ils manifestent dans la série. Comme ils sont adultes (enfin... la plupart d'entre eux !) et responsables d'eux mêmes, les thèmes adultes sont permis, mais il n'est pas indispensable de verser dans l'érotisme débridé

 

(Oui... on peut rêver !)

Pour voir les questions

 

Les commentaires sont fermés.